AFL Diversity et BVA People Consulting dévoilent les résultats inédits de l'enquête "Diversité et inclusion en entreprise"

Dans un contexte où près de 3 salariés sur 5 se sentent appartenir à une ou plusieurs diversités, notre enquête BVA People Consulting pour AFL Diversity met en lumière leur perception et attentes sur les enjeux de diversité et d’inclusion au sein des entreprises.

L’enquête, menée fin avril 2023 par l’institut BVA People Consulting pour AFL Diversity auprès d’un échantillon représentatif de 1068 salariés en France, sera dévoilée ce mardi 9 mai à l’UNESCO lors d’un événement organisé par AFL Diversity, en présence de la Ministre Isabelle Rome et plus de 300 acteurs engagés du monde de l’entreprise, associatif et institutionnel ; l’occasion de lancer officiellement la seconde édition du Grand Prix Diversité & Inclusion dont les candidatures ouvriront le mercredi 17 mai sur le site www.grandprixdiversiteinclusion.fr.

  • Voici les grands enseignements de l’enquête « Diversité et Inclusion en entreprise » BVA People Consulting – AFL Diversity :

  • En France, près de 3 salariés sur 5 (58%) se sentent appartenir à une ou plusieurs diversités: apparence physique, sénior, issu de la diversité sociale, handicap, issu de la diversité culturelle ou LGBT+.
  • 73% des salariés n’ont jamais été sensibilisés ou formés aux sujets Diversité et Inclusion dans leur entreprise, alors qu’ils sont près d’1 sur 4 à juger la formation et la sensibilisation comme le moyen le plus efficace pour favoriser la diversité et inclusion en entreprise.
  • 60% des salariés estiment que leur entreprise s’engage sur les enjeux de diversité et inclusion, mais 63% d’entre eux voient cet engagement avant tout comme un axe de communication qui peine souvent à s’incarner au quotidien.
  • Dans un contexte où 11% des salariés se sentent appartenir à la diversité LGBT+ (lesbienne, gay, bisexuel ou transgenre), 38% d’entre eux estiment s’être vu refuser une augmentation, une promotion ou la participation à un projet sur des critères avérés de discrimination. 37% des salariés se sentant appartenir à une diversité culturelle déclarent avoir vécu cette discrimination et 35% des personnes en situation de handicap.
  • L’enquête soulève également l’enjeu de l’intersectionnalité, soit le sentiment d’appartenance à plusieurs diversités. Elle ressort comme un facteur aggravant de ces refus. L’enquête montre que les refus sont supérieurs de 16 points auprès des personnes ayant le sentiment d’appartenir à plusieurs diversités (35% vs 19% pour celles qui ont le sentiment de n’appartenir qu’à une seule diversité). L’écart est encore plus important sur les renoncements, puisqu’il est 2 fois supérieur pour les personnes se sentant appartenir à plusieurs diversités (47% vs 24%).
  • 38% des salariés ont déjà personnellement vécu au travail des comportements non respectueux voire discriminatoires en raison de leurs différences. Ce chiffre monte à 55% pour les personnes se sentant issues d’une diversité culturelle et 51% pour les personnes se sentant appartenir à la diversité LGBT+.
  • Une large majorité de salariés (71%) juge important les engagements sociaux de l’entreprise pour accepter une offre d’emploi.
  • Près de la moitié des salariés seraient prêts à démissionner en cas de désaccord avec les valeurs portées par leur entreprise. Un jeune de moins de 35 ans sur deux se dit prêt à démissionner s’il constate que son entreprise traite différemment un ou une salarié(e) en raison de ses différences (15 points de plus qu’en cas de désaccords avec les pratiques environnementales de leur entreprise).
  • « La lutte contre les discriminations, la qualité de vie et le bien-être au travail sont au cœur des stratégies RSE et des attentes des collaborateurs aujourd’hui en France. Les résultats de cette enquête mettent en exergue les besoins qui émergent au sein des entreprises. Bien que des actions soient mises en place dans de nombreuses organisations, et nous le saluons vivement, l’enquête nous confirme bien aujourd’hui le manque d’accompagnement, de formation et de sensibilisation de tous les collaborateurs. Il y a encore tant de moyens et d’actions à mettre en place pour répondre à ces enjeux et permettre à chacun d’être soi-même en entreprise. », expliquent Adrien et Fabien Figula Letort, fondateurs d’AFL Diversity, créateurs et organisateurs du Grand Prix Diversité & Inclusion.